• Au 12ème étage, Bâtiment DC, 144 rue Doi Can, dist Ba Dinh, Hanoi, Vietnam

Voyage vietnam - Voyage au vietnam - Circuit vietnam

carnet de voyage myanmar

 

La culture birmane, c’est un mélange exceptionnel de la culture du riz avec celle du Bouddhisme. En plus, sous l’influence de nombreux pays voisins comme l’Inde et la Thaïlande, le pays a absorbé beaucoup de quintessences culturelles. C'est sans parler de la culture occidentale qui est également entrée au Myanmar il y a plus d'un siècle. Faire un myanmar voyage vous aidera à mieux comprendre la richesse culturelle du Pays des temples d’or.

 

Comme d’autres pays de la région, le Myanmar a une frontière commune avec la Chine. Toutefois, malgré une forte présence de la communauté chinoise, la Birmanie reçoit à peine l'influence de la culture traditionnelle chinoise. En effet, le pays possède son propre calendrier agricole (lunaire). Ses 7 signes astrologiques sont ainsi différents par rapport à ceux de l’astrologie chinoise. L’idéologie confucéenne, l'écriture, la littérature classique ainsi que la musique, les coutumes et la culture de la Chine n’existent presque pas au Myanmar. 

Le Ministère de la Culture du Myanmar prend en charge la gestion de toutes les activités culturelles, de la littérature, des arts, des musées et de l'édition.


1. Découvrir la littérature dans votre Myanmar voyage inoubliable


La littérature du Myanmar est profondément influencée par la philosophie du Bouddhisme. Les premières œuvres littéraires du Myanmar, qui étaient principalement des œuvres religieuses, ont été sculptées dans la pierre à l'époque où le Bouddhisme n'était pas encore une religion dominante dans le pays.


Depuis le XVe du siècle, on a vu apparaître de nouveaux manuscrits au Myanmar sur les feuilles de palmiers. Les contenus des œuvres littéraires de cette période étaient principalement liés aux histoires racontées par Bouddha et dans lesquelles il répondait aux questions des fidèles, souvent exprimées dans les pièces de théâtre ou la poésie. Les œuvres religieuses ou historiques sont écrits en prose.


La littérature classique du Myanmar a prospéré en deux grandes périodes.

  • La première période a duré 300 ans, entre 1450 et 1750. Un genre de verset (appelé Pyo) et 4 genre de poésie (appelés Mongun, Eigyin, Tola, Yadu) sont nés. Ses principaux sujets sont des histoires sur le Bouddhisme ou des histoires vantant des rois et leurs traditions royales. Ils parlent aussi de campagnes militaires et de beaux paysages...
  • La deuxième période a commencé à partir de 1750 avec l’apparition d’un autre genre épique (appelé Yagan) qui raconte des légendes Mon, des légendes indiennes et de la poésie de chant (appelé Bole). Ceci a été composé et interprété uniquement à la demande de la famille royale.

 

La littérature classique du Myanmar, généralement écrite dans un style sophistiqué, raconte des histoires mystiques provenant du palais du monarque.


Après l'invasion de la Thaïlande en 1767, des pièces de théâtre et romans Thaïlandais ont été introduits au Myanmar. Ils constituent la source de développement de la littérature birmane. Depuis que le Myanmar est tombé sous la domination britannique, la littérature du pays est fortement influencée par la culture occidentale. L'importation de la technologie d'impression a également affecté la littérature birmane. C'est grâce à la technologie d'impression que les pièces de théâtre ont gagné en popularité auprès du grand public. Ils peuvent non seulement voir ces pièces sur scène, mais aussi les lire sur le papier. Le premier roman du Myanmar est une adaptation d’une œuvre d'Alexandre Dumas - "Le comte de Monte-Cristo» dans le contexte du Myanmar.


La littérature moderne du Myanmar a commencé à partir des années 30, après la fondation de l'Université de Yangon. Une nouvelle tendance dans la littérature - appelée phénomène Khitsan (contemporain) est apparue. Les auteurs utilisent un style littéraire simple, claire et ce style continue à persister encore au Myanmar.


La littérature moderne du Myanmar est toujours populaire, avec des œuvres religieuses. En même temps, il y a beaucoup de romans, de poèmes, d'histoires pour les enfants et des ouvrages traduits de la littérature étrangère. La plupart des célèbres romans sont des romans d'amour et des romans de kung fu.


Des récompenses littéraires sont décernées chaque année au Myanmar. Beaucoup d'écrivains célèbres sont des officiers à la retraite. Certains ont enseigné à l'université. La plupart des auteurs considèrent l'écriture comme un emploi supplémentaire. Ils n'écrivent que durant leur temps libre.


La littérature du Myanmar est fortement influencée par l'orthodoxie du Bouddhisme. Le Bouddhisme interdit les histoires fictives. Cependant, la colonisation britannique a apporté au Myanmar le genre fiction qui est devenu si populaire aujourd'hui. La poésie du Myanmar est très unique et a beaucoup de genres. N'hésitez pas à les découvrir lors de votre Myanmar voyage.

 

2. L'art - un trait culturel à explorer durant votre Myanmar voyage


2.1. Théâtre traditionnel


Une chose à ne pas rater durant votre voyage Myanmar est la découverte du théâtre traditionnel de cette terre d'or. Le peuple du Myanmar aime bien regarder le théâtre populaire appelé Zat. Ce sont des histoires qui racontent la vie précédente de Bouddha et comment il a rencontré ses disciples, ses parents et ses ennemis… Ces histoires illustrent des actes héroïques, la sagesse et le courage du Bouddha avant d'avoir atteint l'illumination. Le Zat est souvent joué toute la nuit et entrecoupé par l’interprétation des danseurs sur scène ou des musiciens derrière la scène.


Le Zat est interprété sur une Zat-Yone - une vaste scène en bambou ou simplement entourée par un drap de lit en bambou. Le public est assis sur des nattes pour voir le spectacle. Ils peuvent apporter de la nourriture, des cigarettes et des choses à mâcher tout en regardant le spectacle. Le Zat commence généralement vers minuit et se termine à l'aube. Avant le spectacle, c’est une interprétation des danseurs.


Un autre genre de théâtre est également très populaire au Myanmar, et appelé Yamazat - une version du style épique Amayana du Myanmar. Les acteurs portent des masques pour jouer les personnages principaux comme les princes Yama et Lekkhana, la princesse Thida, la sorcière, le Roi Singe et les bébés singes.
Dès le XVIe siècle, après la conquête thaïlandaise du roi Hsinbyushin en 1767, de nombreux artistes et musiciens Thaïlandais sont restés au Myanmar. Le théâtre traditionnel de la Thaïlande a été introduit au Myanmar. Des pièces intitulées "Lakhonnai" - signifiant "palais" en thaï, ont été composées et réalisées pour le roi et le gouverneur.


Dès le XVIe siècle et jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le genre de théâtre traditionnel était populaire au Myanmar. Au XIXe siècle, le théâtre traditionnel était en concurrence avec les autres types d'art, en particulier ceux de l'Occident.


2.2. Théâtre de marionnettes

Le théâtre de marionnettes existe depuis l'époque du roi Nga Sint Gu Min (milieu du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle). Un officier dévoué aux divertissements de la famille royale appelé U-Thaw est considéré comme le pionnier de cette catégorie de théâtre. Dans la société féodale du Myanmar, les relations sociales entre hommes et femmes étaient très limitées dans les lieux publics. Ceci a inspiré l’utilisation des marionnettes à la place des acteurs et le théâtre de marionnettes a eu la possibilité de se développer.


myanmar voyage - voyage myanmar -1
(Photo: Internet- Myanmar voyage)
 

L'utilisation de marionnettes au Myanmar exige un contrôle ingénieux. Certaines des marionnettes ont six cordes à contrôler. Certaines marionnettes peuvent même cligner des yeux. Une pièce de théâtre de marionnettes a besoin de vingt-huit personnages: un roi, une vieille femme, un prince, une princesse, un astrologue, un solitaire, un Nat (esprit), un Mahadeva (dieu), un vieil homme, deux clowns, deux Catholiques, un cheval, deux éléphants (un noir et blanc), un tigre , un singe, deux perroquets, un dragon, une sorcière et quatre assistants. Des artistes contrôlent les marionnettes tandis que les hommes et les femmes utilisent leur voix pour raconter l'histoire.


Aujourd'hui, le théâtre de marionnettes a presque disparu au Myanmar. L'émergence de différents types d'autres arts a pris le public du théâtre de marionnettes. Quand les vieux artistes disparaissent, il est très difficile de trouver des successeurs. Actuellement, le théâtre de marionnettes apparaît seulement dans quelques festivals des anciens temples ou à l'occasion des grandes fêtes de l'année au Myanmar. Avec un peu de chance, vous pourrez y assister et témoigner de la beauté de cet art sur votre blog Myanmar voyage.


2.3. Danse


La danse au Myanmar a débuté à l'ère bouddhiste quand le culte Nat a demandé de la danse en accompagnement. Les danses du Myanmar sont très animées et demandent des artistes qu'ils effectuent des mouvements difficiles, comme au cirque. Les danses du Myanmar sont très élégantes, avec des costumes sophistiqués. Les danseurs et danseuses ne se touchent jamais les uns les autres. Les débutants de danse se voient enseigner le Kabyalut - une danse traditionnelle de base du Myanmar.


Il y a une danse très intéressante dans laquelle les danseurs font des mouvements comme des marionnettes. Voilà pourquoi il est dit que la danse birmane est une imitation du théâtre de marionnettes, un genre théâtral qui peut remplacer des vrais danseurs. Les danseuses portent des vêtements royaux : veste à manches longues et larges, Longyi avec traîne. Les danseurs sont vêtus de Longyi de soie, veste et écharpe blanches. D’autres rôles de danseurs comprennent les soldats, Zawgyi (shaman) et Nat.

 

myanmar-voyage-voyage-myanmar-2
(Photo: Internet - Myanmar voyage)
Une des célèbres danses folkloriques attirant l’attention des touristes est la danse Yein du Myanmar

 

Yein - la célèbre danse du Festival annuel de l'eau au Myanmar ; les danseurs sont souvent des femmes portant les mêmes costumes et exécuter les mêmes mouvements. Hnaparthwa est un duo de deux femmes ou un homme et une femme. Le festival de l’Eléphant se tient lui dans les zones montagneuses avec des équipes de danseurs portant des effigies d'éléphants en carton. Vous pourrez peut-être y assister lors de votre Myanmar voyage.


Les populaires danses Anyein sont des danses simples combinées avec le clown Lupyetxen qui fait rire le public entre les performances, raillant les événements actuels et d'autres sujets, parfois profanes. Quand le clown est sur scène, c'est à ce moment-là que les danseurs se reposent ou changent de costumes. L'ensemble de la danse dure pendant environ deux heures.


Beaucoup de danses des minorités ethniques sont représentées avec des épées ou avec des petits et grands tambours. Les danses des minorités ethniques sont souvent une danse de groupe dans lequel les hommes et les femmes dansent ensemble ; c'est quelque chose de très rare.


3. Myanmar voyage : la musique


Un orchestre traditionnel classique du Myanmar est un ensemble d'instruments de musique avec des tambours, des gongs, des cymbales, des cloches, des flûtes et des trompettes. Tous ces échos forment un type de musique unique du Myanmar.


Sous la dynastie Hsinbyushin de Birmanie, le roi a envahi la Thaïlande au XVIIIe siècle. De nombreux musiciens, danseurs, musiciens Siam ont été arrêtés et emmenés en Birmanie. La musique et la culture birmane ont été très influencées par la culture de Siam. Il existe un type de danse et paroles classiques appelés Yodaya, ce qui signifie «le peuple de Siam ». A ce jour, les instruments occidentaux comme le violon, le piano, la mandoline, la guitare et l'accordéon participent également à l’orchestre du Myanmar.


Un orchestre traditionnel du Myanmar se compose généralement d'un ensemble de tambours, un gong, des cloches et instruments à vent, y compris le HNE au son très aigu, des flûtes et des cymbales. Dans le kit de tambour, il y a un grand tambour accroché sur des supports gravés de dragons volants ; les gongs et les tambours sont décorés avec des rayures colorées, avec du verre et une mosaïque d'or sur le tambour. Le tambour peut être retiré pour être amené partout. Un grand kit de tambour a 21 unités, tandis que les petits tambours possèdent 9 unités. Parfois, au lieu du gong, on utilise un quadrangulaire qui se compose d’un ensemble de gongs accroché sur un cadre rectangulaire avec quelques gongs ronds.


Dans les rituels, les gens utilisent différents types de tambours : Sidaw - grand tambour - utilisé pour les grandes occasions ; OZL - tambour en forme d’amphores - et Dobat - tambourin - utilisé pour les fêtes de village ; Bonshay – tambour long - et Bongyi - tambour - utilisé dans les festivals de saison. Les tambours birmans peuvent changer de son : on colle une poignée de riz gluant mélangé avec de la cendre dans le fond du tambour pour qu’il change de son. Un kit de tambour peut ainsi jouer des chansons variées parce qu'ils ont beaucoup de différentes tonalités.

 

 

myanmar-voyage-voyage-myanmar-3
(Photo: Internet - Myanmar voyage)
Instruments de musique du Myanmar
 


Le Saung-gauk du Myanmar est une cithare ethnique très populaire avec 13 cordes, en forme de bateau. Lors de l’interprétation, le musicien est assis sur le sol et garde l'instrument sur ses genoux. Le Puttalar est un xylophone en bambou ou en bois.


Les instruments de musique des minorités ethniques sont très variés, avec de nombreuses formes et matériaux. Les Chin ont une trompette ressemblant à l'OBOA, appelée Bühne. Le gong des Mon est accroché sur des grilles en fer à cheval. La flûte de Kayah est fabriquée de différents tubes courts de bambou formant en triangle…


4. Théâtre birman dans votre Myanmar voyage


Un théâtre populaire au Myanmar est appelé Pya-Zat (Pya signifie "spectacle" et Zat est «histoire»). Le Pya-Zat est assez similaire à spectacle de musique moderne avec beaucoup de scènes simples, mais contrairement à la scène de la musique occidentale, le Pya-Zat n’a aucun spectacle de danse ou de chant. Il présente généralement de la récitation de poèmes. Une scène de Pya-Zat commence souvent par une mime, comme un "film muet" interprétée par les artistes sur scène. Ce spectacle était très populaire avant la Deuxième Guerre mondiale et après l'Indépendance du Myanmar. Cependant, depuis la fin des années 1950, ce théâtre a progressivement disparu avec l'avènement du cinéma.


En 1943, un certain nombre de théâtre de style européen ont été construits à Yangon. Au cours de la période comprise entre 1943 et 1969, plus de 200 pièces ont été jouées dans ces théâtres, avec orchestre musical sous la scène, y compris 180 pièces de théâtre musical. À l'heure actuelle, avec le soutien de l'Etat, le Pya-Zat est en train de renaître dans le but de plaire à toute la population.


5. La peinture lors du Myanmar voyage


Comparé à d'autres domaines de l'art, la peinture du Myanmar tient une place de choix. La peinture traditionnelle du Myanmar conserve encore de belles peintures du Bouddha et de ses disciples, et des peintures des temples, des moines et des nonnes, des festivals ...


L'art moderne du Myanmar est également très bien connu pour ses peintures à l'huile, en particulier le type de peintures colorées fabriquées en grattant un couteau sur la surface en bois. Les peintures de Myanmar sont hautement appréciées dans le monde de l'art international et le prix de ces peintures est souvent très élevé.


6. L'artisanat - Une autre chose intéressante durant votre Myanmar voyage


Actuellement, au Myanmar, les artisans peuvent encore vivre confortablement même si le pays est en voie d'industrialisation. Les métiers d’artisanat du Myanmar comme le tissage, la laque, l'or, l'argent, la sculpture sur bois, ivoire, nacre, la sculpture sur pierre, les fabrications de bateau ou encore de céramiques sont encore très florissantes. Voici quelques exemples de l'artisanat au Myanmar, dont on parler souvent sur un blog Myanmar voyage.


Les hommes et les femmes du Myanmar préfèrent encore porter des Longyi de soie ou de coton tissés à la main même si les jeunes aiment s'habiller à l'occidentale. La région d'Arakan est célèbre pour le tissage de Longyi avec des motifs Acheik portant de magnifiques spirales. Des régions comme Mandalay, Amarapura et Moulmein sont également célèbres pour le tissage tandis que Mudon près de Moulmein est aussi réputée pour le tissage des couvertures et des nappes. Les produits textiles d’artisanat populaires comprennent des foulards et des couvertures en Pakkoku - au nord du Myanmar.

 

myanmar-voyage-voyage-myanmar-4
(Photo: Internet - Myanmar voyage)
Tapis Kalagar


Les tapisseries, appelées Kalagar par les touristes occidentaux, sont très populaires. Ce sont des broderies en velours ou en tissu auxquelles on ajoute des perles. Les motifs traditionnels sont souvent en forme de danseuse, de paons, d'éléphants et de mascottes mythiques.


L'or fabriqué à Mandalay est incrusté sur la surface des tours des temples et des statues de Bouddha comme une forme de culte. Le métal jaune est placé entre les feuilles de papier de bambou et on le tape avec un morceau de bois pour que l’or devienne mince, puis il est coupé, emballé et vendu sur les stands autour des temples pour les pèlerins.


Les femmes birmanes portent souvent des bijoux en or ou avec des pierres précieuses qui sont considérés comme une réserve d'argent. Dans chaque ville, on trouve facilement un bijoutier. Des femmes y viennent pour l’achat et la rénovation des bijoux.


L’argenterie du Myanmar est aussi un art célèbre. Les femmes birmanes portent habituellement des ceintures, des colliers d'argent. Des bols, des cuillères, des fourchettes en argent sont souvent utilisés dans les mariages et les fêtes.


La poterie du Myanmar comprend des objets en céramique tels que des pots, des jarres d'eau, des vases, et la porcelaine des cruches, vases, bol et autres arts de poterie.

 

Les objets de l'artisanat sont principalement liés à la religion, comme des statues de Bouddha en pierres précieuses, en bois, en cuivre ou en argent. Des statues de pierre sont fabriquées à Mandalay ; des statues en cuivre ou en argent sont faites à Ywataung, près de Mandalay.

 

Le Myanmar nous fascine par sa riche culture à la fois unique et mystérieuse. L’influence de la religion dominante, le Bouddhisme, apporte aussi une caractéristique typique dans la culture birmane. Voyager au Myanmar c’est découvrir des valeurs culturelles historiques exceptionnelles. Certaines valeurs sont en voie de disparition tandis que d’autres sont précieusement conservées par les Birmans. Venez pour comprendre mieux pourquoi la culture birmane est la fierté de toute la population, et n'oubliez pas de partager votre expérience sur votre blog Myanmar voyage!

 

 


Découvrez les avis des voyageurs et la presse qui parle de nous

AVIS & PRESSE


Copyright 2016-Textes et images protégés par la législation de la propriété des auteurs. Toute reproduction tout ou partie sera considérée comme contrefaçon.

CONTACTEZ-NOUS

Envoyez - nous votre message directement

Par email: info@hanoivoyage.com

-------------------------------------------------------------------------

 

Besoin d'un renseignement ou de quelques infos sur notre pays?


Mme.Catie CHAMPAGNEUX, passionnée par notre pays se fera un plaisir de répondre à vos interrogations0033 6 43 11 41 94

-------------------------------------------------------------------------

 

Rendez - vous visite, sur place:

Au 12ème étage, Bâtiment DC, 144 rue Doi Can, dist Ba Dinh, Hanoi, Vietnam

seller-hanoi Contactez - nous
sapa

Hanoi Voyages

vous rappelle

inlelake1

Demandez un devis

pour voyage sur mesure

 

Suivez - nous sur

facebook-icon

twitter-icon google-plus-icon  

Écrivez-nous: info@hanoivoyage.com

Téléphonez-nous: +84 4 3715 3012

 

Devis Gratuit Réponse sous 48h Rappel Téléphonique Gratuit